Naissance d'une passion

Après avoir eu mon premier terre-neuve, je rêvais d’un petit chien que je pouvais prendre dans mes bras. Il est certain que ce n’est pas très simple avec un terre-neuve ! Mais le choix de la race n’a pas été facile car son caractère devait se rapprocher le plus possible de celui du terre-neuve. Sam qui connaissait le lhassa pour en avoir eu un quand il était enfant, m’a proposé cette race. Je n’avais à l’époque, aucune idée de son aspect, n’ayant jamais prêté attention à ce petit chien.

Ce qui m’a dérangé la première fois que je l’ai découvert, c’était sa tête, qui me faisait davantage penser à celle d’un petit singe qu’à celle d’un chien. Bref le coup de foudre n’a pas été immédiat.

Puis, la chienne d’un collègue de Sam a eu une portée de bébés lhassas. Là, c’était pour moi une révélation. La magie a opéré ce jours-là. Je m’en souviens encore comme si c’était hier. J’ai adoré voir ces chiots. C’est là que j’ai eu ma première femelle lhassa, elle s’appelait Galaxie mais je l’avais rebaptisée Pandora.

Ch.Lady Beverly de l'Eperon des Cosmiques ............... Rose et Robin des Bois de l'Eperon des Cosmiques

Avec elle, allait naître une véritable passion pour cette race. Elle a été élevée avec notre terre-neuve et c’était fabuleux de les voir si complices, bien sûr c’est elle qui commandait ! Je m’amusais à les observer, à la fois si différents et en même temps si proches. Elle ne dormait jamais sans son terre-neuve. Elle était présente à chaque entraînement de travail à l’eau sur la base nautique et était très agacée de le voir partir nager, si on la lâchait elle le suivait. Bref, je savourais cette énorme complicité. J’avais trouvé le « couple » idéal.

Par la suite chacun de mes autres lhassas a été élevé avec un terre-neuve. J’ai compris alors que je ne pourrais jamais être ni sans l’un, ni sans l’autre. Lors de ma seconde et dernière portée avec Pandora, j’ai eu la chance qu’elle ait trois femelles, j'en ai gardé une, qui allait devenir ma première championne de France.CH. LADY BEVERLY DE L’EPERON DES COSMIQUES

La passion pour ce petit chien si sensible et si zen à la fois fait véritablement partie de moi à présent.